Vincent GEISSER

geisser

Vincent GEISSER est chercheur CNRS à l’Institut d’études et de recherches sur le monde arabe et musulman (IREMAM) d’Aix-en-Provence. Il dirige à Sciences Po Aix le Master 2 “Expertise politique comparée : Monde arabe, Amérique latine et Europe”. Depuis 2005, il préside le Centre d’information et d’études sur les migrations internationales (CIEMI) de Paris. Il est directeur de publication de la revue Migrations Société. Il est également chercheur dans le programme européen WAFAW, où il s’occupe plus particulièrement de l’axe « Diasporas et Migrations dans les révolutions et les transitions politiques du monde arabe ». Spécialiste des questions migratoires, d’ethnicité, d’islam en Europe et d’autoritarisme dans le monde arabe, il est l’auteur d’une cinquantaine d’articles scientifiques et de plusieurs ouvrages de référence : Le syndrome autoritaire. Politique en Tunisie de Bourguiba à Ben Ali (Presses de Sciences Po, 2003, avec Michel Camau) ; Autoritarismes démocratiques et démocraties autoritaires au XXIe siècle (La Découverte, 2008, avec Olivier Dabène et Gilles Massardier) ; La nouvelle islamophobie (La Découverte, 2003) ; Marianne et Allah Les politiques français face à la « question musulmane » (La Découverte, 2007) ; Discriminer pour mieux régner. Enquête sur la diversité dans les partis politiques français (L’Atelier, 2008). Avec Moncef Marzouki, Dictateurs en sursis. La revanche des peuples arabes (L’Atelier, 2009) ; Renaissance arabe. 7 questions sur des révolutions en marche (L’Atelier, 2011 avec Michaël Béchir Ayari).

Ouvrages

Renaissances arabes. 7 questions clés sur des révolutions en marche, éditions de L’Atelier, octobre 2011 (co-écrit avec Michaël Béchir Ayari)

Dictateurs en sursis. La revanche des peuples arabes, éditions de L’Atelier, nouvelle édition 2011 (entretien avec Moncef Marzouki), traduit en arabe.

Discriminer pour mieux régner. Enquête sur la diversité dans les partis politiques français, éditions de L’Atelier, 2008 (avec El Yamine Soum).

Nous sommes Français et Musulmans (ouvrage de photographies), Paris, éditions Autrement, 2010 (avec la photographe France Keyser et la journaliste Stéphanie Marteau).

Autoritarismes démocratiques et démocraties autoritaires au XXIe siècle. Convergences Nord/Sud, Paris, éditions La Découverte, 2008 (avec Olivier Dabène et Gilles Massardier).

Marianne et Allah Les politiques français face à la « question musulmane », Paris, Éditions La Découverte, 2007 (avec Aziz Zemouri).

Habib Bourguiba : La trace et l’héritage, codirection avec Michel Camau, Éditions Karthala – Centre de Science Politique Comparative, Coll. Science politique comparative, 2004.

Le syndrome autoritaire : Politique en Tunisie de Bourguiba à Ben Ali, Paris, Presses de Sciences Po, 2003 (avec Michel Camau).

La Nouvelle Islamophobie, La Découverte, collection « Sur le Vif », 2003 (traduit en arabe, en turc et en polonais).

Diplômés maghrébins d’ici et d’ailleurs. Trajectoires sociales et itinéraires migratoires, CNRS-Éditions, 2000.

Ethnicité républicaine. Les élites d’origine maghrébine dans le système politique français, Presses de Sciences Po, 1997.

Articles

« Gilles Kepel hanté par l’islamisation de la France. Des banlieues de l’islam aux banlieues djihadistes ? », Orient XXI,15 janvier 2016.

« Faire corps, faire peuple : l’armée libanaise, un leader d’opinion ? », Dynamiques internationales, dossier: Varia Militaris. Pluralité et diversité de la sociologie et des sciences sociales du militaire, n°11, décembre 2015.

« Déchoir de la nationalité des djihadistes ‘100 % made in France’ : qui cherche-t-on à punir ? »,Migrations Société, vol. 27, n°162, novembre décembre 2015, p. 3-14.

« Le rôle historique de l’Université tunisienne dans les mouvements anti-dictature (1956-2011) », in Patrizia Manduchi (dir.), I movimenti giovanili nel mondo arabo mediterraneo Dalle indipendenze nazionali a oggi, Biblioteca di testi e studi (978), 2015, p. 44-56.

« El Túnez del antiguo régimen y de la Revolución : en busca de la sociedad civil », in Tahar-Chaouch, M (coord.), Protestas, conflictos y cambio político en el Mundo Árabe y América latina, Xalapa : Universidad Veracruzana, 2015, p. 10-32 (« La Tunisie de l’Ancien régime et de la Révolution : à la recherche de la société civile », dans Malik Tahar-Chaouch (dir.), Protestations, conflits et changement politique dans le Monde arabe et en Amérique latine).

« Méditerranée, ‘morte nostrum’ : un terrorisme de l’indifférence ? », Migrations Société, n°159-160, vol. 27, mai-août 2015, p. 3-12.

« Exit ‘Français de souche’ ? De la prudence rhétorique à la prégnance idéologique », Migrations Société, n°158, vol. 27, mars-avril 2015, p. 3-17.

« Éduquer à la laïcité, rééduquer au ‘bon islam’ ? Limites des réponses culturalistes et misérabilistes au terrorisme », Migrations Société, vol. 27, n°157, janvier-février 2015, p. 3-12.

« Le Hezbollah face aux mouvements protestataires dans le monde arabe : l’épuisement du paradigme résistancialiste ? », dans Camau, Michel et Vairel, Frédéric, Soulèvements populaires et recompositions politiques dans le Monde arabe, Montréal, Presses universitaires de Montréal, 2014.

« Le Liban, une exception face aux révolutions arabes » ?, Les Cahiers de l’Orient, dossier « Le Liban : « et maintenant on va où ? », n°112, automne 2013.

« Le Hezbollah face aux mouvements protestataires dans le monde arabe : l’épuisement du paradigme résistancialiste ? », dans Camau, Michel et Vairel, Frédéric, Soulèvements populaires et recompositions politiques dans le Monde arabe, Montréal, Presses universitaires de Montréal, 2014.

« Le Liban au cœur de la crise syrienne, en marge des révolutions arabes », dans Burgat, François, Paoli, Bruno, Pas de printemps pour la Syrie. Acteurs et défis de la crise 2011-2013, Paris, La Découverte, 2013.

« La question des réfugiés syriens au Liban : le réveil des fantômes du passé », Confluences Méditerranée, 4/2013.

« Islamofobia: ¿una especificidad francesa en Europa? », in Gema Martín Muñoz y Ramón Grosfoguel (eds.), La islamofobia a debate. La genealogía del miedo al islam y la construcción de los discursos antiislámicos, Madrid, Casa Árabe publica, 2012, p. 71-73 : (avec El Yamine Soum), « The Legacies of Colonialism: Immigrant-Origin Minorities in French Politics. » in Terri Givens and Rahsaan Maxwell (eds.). Immigrant Politics: Race and Representation in Western Europe, Boulder, CO: Lynne Rienner Publishers, 2012

« La ‘question musulmane’ en France au prisme des sciences sociales. Le savant, l’expert et le politique », « L’islam au-delà des catégories », Cahiers d’études africaines, n° 206/207, 2012, EHESS, ISBN : 978-2-7132-2349-5

(avec Michaël Béchir Ayari), « Túnez ¿revolución popular o revolución de palacio? », Foro Internacional, n° 2, vol. LII, Abril-Junio, El Colegio de México, 2012 , p. 322-344.

« La Terre promise… mais pas pour tout le monde : de la fiction à la réalité de la xénophobie anti-africaine en Israël », Migrations Société, n° 141-142, vol. 24, 2012,  p. 3-13.

« Quelle révolution pour les binationaux ? Le rôle des Franco-Tunisiens dans la chute de la dictature et dans la transition », Migrations Société, n° 143, vol. 24, 2012.

Direction scientifique du dossier dans le n° VIII de L’Année du Maghreb, « Printemps arabe : une révolution pour les sciences sociales ? », réunissant une quinzaine d’articles de spécialistes de la région, paru à Paris, CNRS-Editions, 2012 :

« La production républicaine d’une minorité musulmane : le paradoxe français », dans Esther Benbassa (dir.), Minorités visibles en politique, Paris, CNRS-Editions, 2011.

« L’uniforme ne fait plus le régime. Les militaires arabes face aux ‘révolutions », Revue internationale et stratégique, n°83, septembre 2011 (avec Abir Krefa).

« Chronique d’une révolution [presque] annoncée », L’Année du Maghreb 2010, Paris, CNRS-Editions, 2011.

Entrée « Islamophobie », dans Michela Marzano (sous la direction de), Dictionnaire de la violence, Paris, PUF, septembre 2011.

« La binationalité en procès : non-dits et hypocrisies d’un débat récurrent », Migrations Société, vol. 23, n° 136, juillet-août 2011, p. 3-10.

« Révolutions et migrations : faut-il avoir peur des démocraties arabes ? », Migrations Société, vol. 23, n° 134-135, mars-juin 2011, p. 3-9.

(avec Amin Allal), « Tunisie : ‘révolution de jasmin’ ou intifada ? », Mouvements, n° 66, été, dossier « Printemps arabes : comprendre les révolutions en marche », 2011, p. 62-67.

(avec Michaël Ayari), « Tunisie. La révolution par le bas », Contretemps, 23 janvier 2011

(en collaboration avec Labri Chouikha), « Tunisie : la fin d’un tabou. Enjeux autour de la succession du président et dégradation du climat social », L’Année du Maghreb, VI, 2010, Paris, CNRS-Editions, 2010.

(en collaboration avec Labri Chouikha), « Gros Plan : retour sur la révolte du bassin minier. Les cinq leçons politiques d’un conflit social inédit », L’Année du Maghreb, VI, 2010, Paris, CNRS-Editions, 2010.

« Les institutions juives face au spectre de l’ « islamisation » de la cause palestinienne en France », dans Esther Benbassa (dir.), Israël Palestine. Les enjeux d’un conflit, Paris, CNRS-Editions, p. 223-243, 2010.

« Islam between Minority Narratives and Majority Narratives. The French Case », in Coar Alexa & Nicolas Schwaller (ed.), Minority Narratives and National Memory, Oslo, Center for Studies Holocaust and Religious Minority, p. 69-82, 2010.

« Musulmans et Islamophobie en Europe », dans Bertrand Badie et Dominique Vidal (ed.), La fin du monde unique. 50 idées-forces pour comprendre l’état du monde 2011, Paris, La Découverte, p. 159-164, 2010.

« Comment peut-on être musulman ? », dans Esther Benbassa (dir.), Dictionnaire des racismes, de l’exclusion et des discriminations, Paris, Larousse, p. 32-36, 2010.

« Islamophobie » (entrée dictionnaire) dans Esther Benbassa (dir.), Dictionnaire des racismes, de l’exclusion et des discriminations, Paris, Larousse, p. 419-420, 2010.

« Voile identitaire versus francité intégrale : le choc de deux narcissismes communautaires », Migrations Société, vol. 22, n° 127, janvier-février, p. 3-8, 2010.

« Asiatique travailleur versus Arabe fainéant ? De l’essentialisme présidentiel à la réversibilité des mythologies migratoires », Migrations Société, n° 128, mars-avril, p. 3-10, 2010.

« Qui veut gagner… l’identité nationale ? », Migrations Société, vol. 21, n° 126, novembre-décembre 2009.

« Immigration et mobilisations musulmanes à Marseille. L’éveil d’un ’islam paroissial’ (1945-2008) », Cahiers de La Méditerranée, n° 78, juin 2009.

(avec El Yamine Soum), « De l’antiracisme à la lutte contre les discrimination. Les divers comme éternelle figure de l’altérité », Ecarts d’identité, dossier : « Justice : le souci de l’Autre », n° 114, juin 2009.

« Des Guantanamo aux portes de l’Europe ? L’externalisation au secours de nos « amis » les dictateurs », Migrations Société, vol. 21, n° 122, mars-avril 2009.

« La diversité made in France : une avancée démocratique en trompe l’œil », La Revue internationale et stratégique, n° 73, printemps 2009.

« Tunisie : la question sociale à l’assaut du régime », L’Encyclopédie de l’état du monde, Paris, éditions La Découverte, 2009.

« L’Union pour la Méditerranée (UPM) : réalisme sécuritaire sur fond de lyrisme dialogique »,Migrations Société, vol. 20, n° 120, novembre-décembre, 2008.

« Le Pacte européen sur l’immigration et l’asile ou le triomphe de la ’frontexisation’ des esprits » », Migrations Société, vol. 20, n° 119, septembre-octobre 2008.

« Travail, autorité, sécurité : Nicolas Sarkozy met les banlieues en plan », Migrations Société, vol. 20, n° 116, mars-avril 2008.

(avec Eric Gobe), « Un si long règne… Le régime de Ben Ali vingt ans après », Chronique politique, L’Année du Maghreb, Année 2008, Paris, CNRS-Editions, 2008, p. 347-381.

« Tunisie : l’autoritarisme fragilisé », L’Encyclopédie de l’état du monde, Paris, éditions La Découverte, 2008.

« L’intégration. Réflexion sur une problématique post-coloniale (1961-2006) », dans Pascal Blanchard, Sandrine Lemaire et Nicolas Bancel (dir.), Culture coloniale en France. De la Révolution française à nos jours, Paris, CNRS-Editions & Autrement, p. 613-630, 2008.

Le révisionnisme municipal. Montpellier sous le mandat Frêche (1977-2004), dans Sébastien Jahan et Alain Ruscio (dir.), Histoire de la colonisation. Réhabilitations, falsifications et instrumentalisations, Paris, Les Indes Savantes, p. 307-325, 2007.

« Des Voltaire, des Zola musulmans… ? Réflexion sur les nouveaux dissidents de l’islam », La Revue internationale et stratégique, n° 65, printemps, p. 142-155, 2007.

(avec Eric Gobe), La question de l’ ‘authenticité tunisienne’ : valeur refuge d’un régime à bout de souffle ? », L’Année du Maghreb, édition 2007, CNRS-Editions, p. 371-408.

« Un « anti-tsiganisme » venu d’en haut : le rôle central des élites politiques dans la fabrication du préjugé, Migrations-Société, vol. 19, n° 109, janvier-février 2007, p. 107-119.

« Le Pen Academy, promotion 2007 : mots et maux d’une campagne électorale, Migrations-Société, vol. 19, n° 110, mars-avril 2007, p. 3-15.

« Minorités visibles versus majorité invisible : promotion de la diversité ou de la diversion ? », Migrations-Société, vol. 19, n° 111-112, mai-août, p. 5-15, 2007.

« La fabrication médiatique de « l’islamiste des banlieues d’ici et d’ailleurs » : entretien avec Abdelaziz Chaambi, militant associatif du grand Lyon, Migrations-Société, vol. 19, n° 111-112, mai-août 2007, p. 123-133.

« La République est-elle génétiquement modifiable ? », Migrations-Société, vol. 19, n° 113, septembre-octobre 2007, p. 3-18.

« Statistiques ethniques », statistiques éthiques ?, Migrations-Société, vol. 19, n° 114, novembre-décembre 2007, p. 3-11.

(avec Frédéric Vairel et Karam Karam), « Espaces du politique. Mobilisations et protestations », in Elizabeth Picard (dir.), La politique dans le monde arabe, Paris, Armand Colin, p. 193-213 (col. « U Science Politique »), 2006.

« Plaire au ‘Prince’, parler au nom des musulmans. L’UOIF, la tension clientéliste d’une grande fédération islamique », Confluences Méditerranée, n° 57, printemps 2006, p. 83-101.

(avec Eric Gobe), « Des fissures dans la ‘Maison Tunisie’ ? Le régime Ben Ali face aux mobilisations protestataires », Chronique politique de la Tunisie, L’Année du Maghreb 2005, Paris, CNRS-Éditions, 2006.

« Une religion minoritaire dans le regard de l’Autre majoritaire : l’islam en contexte catho-laïque », in Actes du Colloque national et international Dieu et le droit à la différence, Université Saint-Esprit de Kaslik (Liban), coll.  » Annales de philosophie & des sciences humaines », décembre 2005, p. 129-152.

« Le syndrome de 1967 ? Les institutions juives de France face à l’Intifada Al Aqsa », dossier : « La société française et le conflit israélo-palestinien », La Revue internationale et stratégique, n° 58, été 2005, pp. 103-1112.

(avec Eric Gobe), « Le président Ben Ali entre jeux de coteries et l’échéance présidentielle de 2004 », Chronique politique Tunisie, Annuaire de l’Afrique du Nord 2003, CNRS-Editions, juin 2005, p. 291-320.

« Ethnicité républicaine versus République ethnique ? », dossier « La politique républicaine de l’identité », Mouvements, n° 38, mars-avril 2005, p. 19-25.

« Réprimer les uns pour mieux intégrer les autres ? », Migrations-Société, vol. 17, n° 99, mai 2005.

(avec Khadija Finan), « Afficher son ’islamité’ dans le champ scolaire, dans Rémy Leveau et Khadija Mohsen-Finan (dir)., Musulmans de France et d’Europe, Paris, CNRS Editions, en partenariat avec l’Ifri, 2005.

Vincent GEISSER, « Ethnicité républicaine versus République ethnique ? », dossier « La politique républicaine de l’identité », Mouvements, n° 38, mars-avril 2005, pp. 19-25.

Vincent GEISSER, « L’islamophobie en France au regard du débat européen », dans Rémy Leveau et Khadija Mohsen-Finan (dir.), Musulmans de France et d’EuropeCNRS-Editions, 2005, p. 59-79.

Vincent GEISSER, « Le débat sur le voile islamique au sein des institutions juives de France : l’emblème d’un « nouvel antisémitisme » musulman ? », dans Françoise Lorcerie (dir.), La politisation du voile islamique en France : acteurs, espaces, enjeux, Paris, L’Harmattan, 2005 (collection : « Les Cahiers de Confluences »).

Vincent GEISSER, en collaboration avec Eric Gobe, « Le régime tunisien à la recherche d’un nouveau credo sécuritaire », Afrique du Nord-Moyen-Orient. Espace et conflit, Paris, La Documentation française, 2004.

Vincent GEISSER, « Les diplômés scientifiques tunisiens : la « voie moyenne » des études à l’étranger », dans « Sciences, savoirs et pouvoirs modernes dans le monde musulman contemporain », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, n° 101-102, 2003, p. 229-246.

Vincent GEISSER, « Les diplômés tunisiens formés à l’étranger sont-ils encore des élites ? », dans Nourredine Sraieb (dir.), Anciennes et nouvelles élites du Maghreb, Tunis-Alger-Aix-en-Provence, Edisud, 2004, p. 305-322, 2003.

Vincent GEISSER, en collaboration avec Michel Camau, « L’islamisme imaginaire : identité obsédante et structurante des scènes politiques tunisiennes ? », Maghreb-Machrek, n° 175, printemps 2003, p. 35-52.

Vincent GEISSER, « Collégiens et lycéens de culture musulmane : théoriciens ordinaires de la laïcité ? », dans Michel Wievorka (dir.), L’avenir de l’islam en France et en Europe, Paris, Balland, 2003, p. 79-88.

Vincent GEISSER,en collaboration avec Chokri Hamrouni, « Bourguiba dans la mémoire islamiste tunisienne », dans Michel Camau et Vincent Geisser (dir.), Habib Bourguiba. La trace et l’héritage, Paris, Karthala, 2004, p. 371-390.

iremam

:"

©2019 OIM - Création site web ITCANE