Thématiques 2015

DEFIS ET OPPORTUNITES DE LA MIGRATION DANS LE CONTEXTE TUNISIEN

Contexte, concepts et gouvernance

Cette journée inaugurale se concentrera sur la présentation de concepts clés sur la migration ainsi qu’à une mise en perspective des problématiques migratoires dans le contexte international, régional et national au travers notamment d’un survol de l’évolution historique et sociodémographique des migrations en Tunisie.
La journée portera également sur la relation entre la migration et la gouvernance ainsi que la façon dont les modes de gouvernance peuvent influencer les impacts de la migration sur le développement.

Statistiques sur la migration

La fiabilité des données statistiques et leurs prise en compte dans l’analyse des enjeux migratoires est une composante essentielle pour une amélioration de la compréhension de la situation migratoire d’un pays ou d’une région. L’accès aux données statistiques et administratives fiables en Tunisie dans le domaine migratoire demeure un défi.
La collecte, la compréhension et le partage des données sur la migration, tels que la migration de travail, les transferts de fonds, les Tunisiens à l’étranger et les flux migratoires mixtes font partie des prérogatives des autorités pour une bonne gouvernance de la migration et la mise en place de mesures adaptées.

Droits et mobilité

La mobilité, ses causes économiques et sociétales, les cadres légaux nationaux et internationaux qui la règle, et les conséquences de ces circulations sur les enjeux nationaux et sociétaux seront au centre de cette troisième journée de l’école d’été. Faut-il démocratiser le droit de migrer ? La globalisation des migrations transforme la citoyenneté dans le rapport exclusif qu’elle entretenait avec l’Etat nation et pose notamment la question du droit dans un contexte transnational.

Protection

Le profil migratoire de la Tunisie a subi des transformations importantes à la suite des révolutions arabes. La Tunisie est devenue à la fois un pays clé d’émigration mais également de destination et de transit. Beaucoup de migrants provenant principalement de l’Afrique sub-saharienne transitent par la Tunisie pour se rendre en Europe. Avec le renforcement des mesures restrictives que l’Europe impose en termes d’immigration et de contrôle et le danger de se rendre par bateau en Europe, une partie d’entre eux finissent par rester sur le territoire tunisien. D’autre part, la Tunisie est également devenue un pays de destination et le pays se retrouve aujourd’hui confronté à de nouvelles problématiques en termes de prise en charge des migrants, d’infrastructures, d’insertion, de gestion des frontières, etc. Ces transformations et ces nouveaux défis nécessitent une discussion sur le système de protection légale et sociale actuelle pour une meilleure inclusion des personnes migrantes en Tunisie.

Migration et développement

A une époque de mobilité humaine sans précédent, il est important de comprendre les liens qui sous-tendent la migration et le développement et de prendre des mesures pratiques pour que la migration s’intègre d’avantage dans une démarche de développement et s’intègre ainsi comme indicateur du développement régional et national. Il s’agit ainsi de sortir d’une vision négative de la migration et de souligner les impacts positifs que la migration peut avoir sur le développement social, financier, culturel et humain. Les migrations internationales peuvent contribuer à la croissance et à la prospérité des pays d’origine et de destination, et profiter aux migrants eux-mêmes.

© 2017 OIM - Création site web ITCANE